blog & actualitéBlog du processus créatif

RETROUVER LE PLAISIR DE CRÉER / FAIRE DE LA PHOTOGRAPHIE

Durant cette semaine à Ceriale, je voulais retrouver une façon plus simple de prendre mes photographies. Quelque chose qui se rapproche du reportage, de l’histoire à raconter. Sans cet enjeu de capturer de belles images, de dénicher “La belle image”.
Juste observer et capturer ce qui retient mon regard. Pour le plaisir de créer.

Ci-dessous, trois vidéos autour de la photographie, du plaisir de créer et de l’amour.

S’abonner

M’AMUSER

Oui, au bord de la mer, pour mes premières vacances depuis longtemps, je voulais juste m’amuser avec mon appareil. Figer mes émerveillements sans pression, sans exigence, un peu comme on joue dans le sable. Je voulais garder des souvenirs de nos journées, avec pour seul soin de tenter de saisir des moments, des dynamiques, des clins d’oeil, des ambiances, des jeux de lumière et de forme. Et aussi des expériences ordinaires.

JPEG vs RAW

En utilisant le format qu’on appelle jpeg, où les photographies sont déjà traitées dans l’appareil, les images que je prenais seraient celles que je garderais. Je n’allais pas pouvoir les retoucher à l’infini par la suite. Du coup, j’ai fait des photos plus triviales je crois, plus anecdotiques, plus spontanées. Je voulais que tout se joue ici, maintenant, dans la même facilité de rapport que celui que j’ai avec Claire. Que pour une fois dans ma vie, les choses soient simples et légères et bonnes. En me protégeant de cet infini des possibles, l’horizon n’était pas ailleurs ni demain, il était là, aujourd’hui, devant moi, tout de suite présent. Je pouvais m’y promener, y être déjà.

PARENTHESE

Je voulais absorber les paysages comme on lit un livre, en me laissant bercer, en suivant un fil, une vague, en m’offrant une parenthèse. En me nourrissant de toutes les lumières immédiates, telles qu’elles se donnaient et se transformaient sous mes yeux ébahis. Des photographies faites sur le moment, gardées telles quelles, des clichés de mémoire, de contraste, d’évocation, personnelles. Un bouquet d’images récolté du bout des doigts, pour ramener à la maison un collier d’humeur.

GALLERIE DES PHOTOGRAPHIES | autres galleries


Laisser un commentaire