No place to land / Hard & beautiful | 2011

retour page albums

2011. J’aspirais à reconquérir une aire de jeu où mon rapport à la musique se détendrait, où je réapprendrais à « jouer » au premier sens du terme. Les pièces ont été enregistrées dans les minutes où elles me venaient, à quelques exceptions près. Les paroles étaient improvisées (« total impro »), ou bien je partais avec deux ou trois phrases déjà articulées (« pseudosong »). Si un texte s’annonçait indépendamment de la musique, j’en profitais alors pour le rendre visible (« little song »). Résultat: 50 chansons sur un double album.

Acheter dans la boutique


Extrait en vidéo

<><>