Skip to content

L’Association Re-cycles donne des ailes à vos roues

photo 1

Au cœur du Lignon, Xavier sert des pognes toutes les dix minutes. « Je ne suis pas coquet ». C’est vrai, aucune coquetterie, aucune afféterie: un homme direct, de tripes et de cœur, on pourrait dire personnage de quartier, mais c’est une personne plus qu’un personnage. Si la faillite a vaincu il y a environ deux ans son échoppe à vélo, après 5 ans d’une belle aventure, ce n’est vraisemblablement ni par manque ni par excès d’ambition, mais peut-être par excès d’humanité – chose qui existe sous les forces méchantes d’une société qui ne fait pas plus de cadeau que la vie. De la passion, de l’énergie, il y en avait largement assez. Un gosse sans le sous qui revient, les parents introuvables, la machine triste et les copains qui s’amusent; la quinquagénaire qui profite des moteurs électriques pour s’y remettre mais aurait besoin d’être accompagnée pour un premier tour; le conducteur en panne sur le parking, besoin d’un ou deux outils, d’une main; au centre de la vie du quartier, antenne spontanée de tous les menus incidents de la communauté, Xavier prête la main, offre le service, prend l’heure pour encourager. La passion ne va pas sans la générosité. Difficile de refuser au gamin la joie de pouvoir pédaler, et de se refuser celle de voir un visage s’épanouir. C’est beau une vie de quartier quand on se laisse toucher. Le magasin est mort, mais pas la passion. Et dans cet échec, il y a eu la richesse de ces rencontres, l’intensité de leurs présences, la quantité de leurs demandes: l’expression manifeste d’un besoin de lien, de vie communautaire. C’est au creuset de cette expérience qu’est née l’idée d’une association.

 Toute la dimension sociale qu’il n’a pas voulu refuser par souci du gain, il souhaite la placer en priorité. Les idées ne manquent pas: des ballades à vélo (comme il en a déjà organisé) pour découvrir que les environs regorgent de richesses, des cours pour apprendre à rouler, des conseils divers et variés, un atelier ouvert où les membres peuvent venir réparer leur engin seul ou avec l’aide de quelqu’un, et même monter un vélo de toutes pièces, une présence prête à redonner goût, redonner confiance et dépasser peurs ou mauvaises expériences… Un tour de Suisse avec des pointures du cyclisme et un groupe de jeunes en difficulté: la perle dont Xavier rêve en secret…

 Une fois ce décor planté, enthousiasmant, il faut annoncer le bémol: l’association ne trouve pas de lieu où exister, il manque des fonds. Un dossier se prépare grâce à un comité motivé, mais passablement pris par le travail. Et pendant ce temps Xavier, avec sa femme et ses deux jeunes enfants et les responsabilités qui lui incombent, fait tout ce qu’il peut pour réaliser ce projet. Re-cycle ne recycle pas seulement les vélos, mais aussi l’élan de nombreux habitants pour rouler sur leurs petits chemins de vie, et peu de choses sont aussi précieuses.

Pour devenir membre, contactez Xavier par email: association.recycle.gva@gmail.com / ou par tél: 076 224 06 94

Retrouvez-le sur la page facebook: www.facebook.com/association.recycles ou son profil personnel www.facebook.com/atelier.recycles

Signé: Boris Dunand / pour le journal Nouvelles de quartier