Skip to content

BLOCAGE CRÉATIF | Faire plus – avec et malgré les exigences

 

Blocage créatif

blocage-créatif-timelapse_5_plexus_boris_dunand
Vidéo timelapse / nuages – arc-en-ciel – étoiles – nature Musique: PLEXUS – Searching for a taste

Elle était là, presque prête. Je me souviens très bien m’être arrêté, il y a plusieurs semaines, en me disant: non ça va pas, il me manque des plans pour la terminer. (Blocage créatif). Ce matin, ayant destiné mon aube au montage, je lui jette un coup d’œil. Aux trois quarts, je devine l’abandon perpétré, regarde  quand même la suite: tout est là, il suffit d’accepter de faire avec ce qu’il y a, mais il y a assez. Oui, c’est vrai, j’aurais pu tourner encore deux timelapses pour éviter quelques longueurs. Mais je ne les ai toujours pas tournés et ce petit jeu peut durer encore longtemps. Et cette vidéo – qui est finalement l’une de celles dont je suis le plus content – reste là, incomplète, inutile.

Faire plus avec moins (ou avec ce qui est là)

J’aimais beaucoup les images réunies, et je ne voulais rien rajouter qui ne me plaise au moins autant. Les exigences déjà bien contentes avec ce petit cinéma en rajoutaient une couche en me rappelant que c’était un des rares morceaux correctement enregistré que je présentais là: il fallait que la vidéo soit irréprochable. Au final, elle n’existait pas. Parfois ces exigences vont trop loin, et elles tuent la créativité. J’ai passé un moment à choisir les bonnes synchronisations, à inverser quelques plans, j’ai fais trois exports avant que le dernier ne me satisfasse, bougeant ici et là des détails que personne ne verra.

La joie de faire (et de partager)

Mais cette vidéo existe, la chanson vibre enfin sur la toile, rien ne m’empêchera de lui en faire une autre, de vidéo, et il y a toutes les images en attente qui ont maintenant la voie libre pour venir se présenter au fronton. C’est bon de faire, de sauter par-dessus les obstacles internes, de partager avec les imperfections, avec toute cette humanité.

 


JUSTE DES TRACES – une de mes vidéos où j’évoque ce commerce délicat, et où je parviens malgré le musellement des exigences à réaliser une brève histoire à partir de presque rien du tout.

 

2 Comments

  1. Très subtile recherche de traduire ce que connaît tout artiste: la crainte de s’arrêter à temps, ni trop tôt, ni trop tard… et de ne pas viser la perfection, ce qui peut équivaloir à atteindre la mort…
    Belle musique, belle chanson… voix dont les fêlures, les failles, enchantent.

  2. boris

    Bonjour Marianne ! Merci beaucoup pour ce précieux retour. D’autant que j’ai écris ce texte en laissant de côté toute exigence, par une heureuse contrainte de temps. Si avec cette spontanéité, je reçois ce type de retour, c’est bien la preuve qu’il vaut la peine de ne pas chercher à frôler cette mort-là 😉 Et oui, vos mots résonnent précisément avec ce dont je souhaitais témoigner. MERCI BEAUCOUP !!!

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :